Coronavirus: au moins neuf morts et une réunion au sommet de l’OMS, mercredi

0

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) devra décider mercredi, lors d’une réunion de haut vol, si la récente éclosion d’une épidémie d’un nouveau coronavirus en Chine doit désormais être traitée comme un cas d’urgence à l’échelle internationale. Cette prise de décision devra être effectuée alors que les autorités chinoises ont fait état d’au moins neuf morts et de plus de 500 cas de contamination. 

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, l’OMS a indiqué que le directeur général de l’agence onusienne basée à Genève, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « convoquera un comité d’urgence sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) en vertu du Règlement sanitaire international ».

« Sur la base des informations actuelles, une source animale semble être la source la plus probable de cette flambée avec une transmission interhumaine limitée se produisant entre des contacts étroits », a déclaré mardi un porte-parole de l’OMS, Tarik Jašarević, lors d’un point de presse à Genève.

« Les informations suggèrent que l’infection peut provoquer une maladie d’une ampleur allant de légère à sévère et être fatale chez certaines personnes », a-t-il ajouté, selon des informations republiées par l’ONU.

Les autorités sanitaires chinoises devront redoubler d’efforts alors que des millions de Chinois se déplaceront à l’intérieur du pays pour visiter des proches et la famille, dans le cadre de la Fête du Printemps, ou le Nouvel An chinois. Ceux-ci voyageront par train et par avion d’un bout à l’autre de l’empire du Milieu. Certains médias ont d’ailleurs publié des photos de membres des services sanitaires, vêtus de combinaisons de protection, qui examinaient des voyageurs dans des avions en partance de Wuhan, la ville d’où serait originaire cette nouvelle maladie respiratoire.

Depuis les premiers signalements, d’autres pays ont eux aussi rapporté des cas, notamment la Thaïlande, la Corée du Sud, le Japon, ainsi que les États-Unis. Au Canada, le gouvernement fédéral dit surveiller la situation de près, et les voyageurs internationaux arrivant aux terminaux de Vancouver, Toronto et Montréal devront répondre à des questions supplémentaires pour tenter de débusquer d’éventuels passagers porteurs du virus.

« Il faut s’attendre à d’autres cas dans d’autres parties de la Chine et peut-être dans d’autres pays dans les prochains jours », a déclaré M. Jašarević. « Une équipe de l’OMS est en train de conclure une mission avec des responsables de la santé à Wuhan pour travailler sur la réponse au nouveau coronavirus. »

Des travailleurs de la santé chinois ont eux-mêmes été contaminés, dont un médecin responsable d’un programme d’intervention.


Autres contenus:

Oui, le vaccin contre la grippe est (relativement) efficace

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre