Navigation : sciences cognitives

Il y a longtemps que les psychologues savent que notre mémoire est perpétuellement « retravaillée » : chaque fois que nous visualisons un souvenir ou que nous le racontons, nous courons le risque de le modifier dans notre tête. Serait-il possible que ce phénomène soit aujourd’hui amplifié par notre tendance à prendre de plus en plus de photos avec nos téléphones?

Les chimpanzés sont-ils des personnes? Depuis quelques années, certains tentent de répondre à la question par la voie des tribunaux. Mais si la solution venait plutôt des neurosciences?