Navigation : population active

Si la pandémie et le confinement qui a suivi a eu un impact majeur sur l’économie, ce ne sont pas tous les travailleurs qui ont subi les contrecoups de cette pause forcée du marché du travail. Sans grande surprise, une récente enquête de Statistique Canada révèle que les employés liés à la production de bien, mais aussi les moins nantis et les moins diplômés ont encaissé un contrecoup plus fort que les autres catégories de travailleurs.

Le nombre de travailleurs occupant des postes temporaires augmente peu à peu au pays, révèle une note d’information publiée mardi par Statistique Canada. L’agence fédérale précise toutefois que ces employés représente une part « relativement faible » de l’ensemble de la main-d’oeuvre canadienne.

Si la question de l’immigration continue de provoquer de vifs débats au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde, l’argument économique, lui, semble favoriser les partisans de l’arrivée de nouveaux travailleurs. Selon un récent rapport du Conference Board du Canada, la croissance économique nationale diminuerait de près de la moitié en cas d’arrêt total de l’immigration.