Navigation : climatosceptique

Pris à son propre piège ? Depuis son arrivée à la tête de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), le climatosceptique Scott Pruitt se présente comme un défenseur de la « transparence » en science, lorsqu’il affirme que les changements climatiques ne sont pas causés par l’activité humaine. Or, voilà qu’un juge vient de lui demander de publier ses sources.

On ne s’étonne plus d’apprendre que des climatosceptiques insultent et menacent des climatologues. Mais serait-il possible que les femmes climatologues soient ciblées encore plus durement?