Navigation : bitcoin

Une nouvelle étude publiée dans Nature Climate Change a révélé que si les bitcoins se généralisent à une vitesse similaire à celle à laquelle d’autres technologies ont été intégrées à la vie de tous les jours, cette cryptomonnaie pourrait, à elle seule, produire suffisamment d’émissions polluantes pour faire augmenter les températures mondiales de 2 degrés Celsius dès 2033.

Le bitcoin est souvent montré du doigt comme un bon outil pour la criminalité ou le blanchiment d’argent. Même Christine Lagarde, la présidente du Fonds monétaire international (FMI) en appelait récemment à plus de régulation des cryptomonnaies pour contrer les activités illicites.

Tout projet visant à réglementer les cryptomonnaies comme le bitcoin doit se faire à l’échelle mondiale, car des règles nationales ou régionales seraient difficiles à appliquer dans un environnement virtuel sans frontières, a déclaré lundi un responsable de la Bundesbank.