(Très) Petit Pied, le dinosaure

0

Une unique trace de pas d’un dinosaure de la taille d’un chat, et datant d’il y a environ 100 millions d’années, a été découverte en Chine par une équipe internationale de paléontologues.

L’empreinte a été mise au jour par le professeur associé Lida Zing, de l’Université chinoise des géosciences.

« Cette empreinte a été créée par un dinosaure herbivore et possédant une peau particulièrement épaisse, voire blindée, de la famille des stégosaures », affirme le Dr Anthony Romilio, de l’Université du Queensland

« Comme les stégosaures, ce petit dinosaure possédait probablement des piquants et des plaques osseuses le long de son dos, à l’âge adulte. Avec une empreinte de moins de six centimètres de long, il s’agit de la plus petite empreinte de stégosaure au monde. »

Toujours selon le Dr Romilio, « c’est un contraste important avec d’autres empreintes de stégosaures découvertes sur le site de fouilles chinois, qui mesuraient jusqu’à 30 centimètres de long, et des empreintes mises au jour à des endroits comme Broome, dans l’ouest de l’Australie, où elles peuvent atteindre une longueur de 80 centimètres. »

La petite empreinte possède des caractéristiques similaires à celles d’autres empreintes de stégosaures, avec trois petits orteils larges et ronds.

Cependant, les chercheurs ont constaté que cette nouvelle empreinte n’était pas aussi allongée que d’autres découvertes à d’autres endroits, ce qui porte à croire que le jeune dinosaure possédait un comportement différent. « Les stégosaures marchaient généralement en plaçant d’abord leur talon sur le sol, à l’image des humains, mais avec les quatre pattes, ce qui crée de longues empreintes », mentionne le Dr Romilio.

« La petite empreinte démontre que ce dinosaure se déplaçait en gardant son talon élevé, comme un oiseau ou un chat, de nos jours.

« Les seules fois où nous avons vu de telles traces raccourcies, c’était lorsque des dinosaures marchaient sur deux pattes. »

Au dire du professeur associé Xing, il est possible que les jeunes stégosaures marchaient sur le devant de leurs pattes. « Cela est envisageable, puisqu’il s’agit d’un état ancestral et une posture pour plusieurs dinosaures, mais le stégosaure pourrait ensuite transiter vers le fait de marcher sur le talon, en vieillissant. »

« Une série complète de traces aussi petites nous permettrait d’obtenir la réponse à cette question, mais malheureusement, nous n’avons trouvé qu’une seule empreinte », a ajouté le professeur Xing.

Trouver de telles empreintes sur des sites déjà surchargés d’autres traces de pas sera complexe pour les chercheurs.

« Les traces laissées par de petits dinosaures lourds et « blindé » sont bien plus rares que celles d’autres groupes de dinosaures », poursuit le professeur Xing.

Les travaux sont publiés dans le magazine spécialisé Palaios.

Abonnez-vous à l’infolettre!

Encouragez Pieuvre.ca


Autres contenus:

La résilience des coraux

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre