Municipales 2017 – 50% de billets donnés pour la Formule E

0

Un événement « réussi »… mais dont la moitié des billets ont été donnés gratuitement. La 1ère édition de l’Hydro-Québec Montréal ePrix, la course de Formule E qui a soulevé l’ire de la population du centre-ville de Montréal en raison des contraintes imposées à la circulation des véhicules et des piétons dans le secteur, révèle finalement ses secrets, quelques jours avant les élections.

Le dossier pesait lourd sur la campagne électorale du maire sortant de la métropole, Denis Coderre. Ardent promoteur de l’événement, ayant tenu mordicus à ce que cette course ait lieu dans le centre-ville de Montréal, et plus précisément dans l’arrondissement Centre-Sud, plutôt que sur le circuit Gilles-Villeneuve, sur l’île Notre-Dam, M. Coderre refusait de dévoiler le nombre de billets vendus pour l’événement depuis la tenue de celui-ci, l’été dernier.

Son adversaire dans la course à la mairie, Valérie Plante, avait saisi la balle au bond, dénonçant à la fois la mauvaise planification de l’événement, ses coûts et le secret entourant le nombre exact de billets ayant trouvé preneurs en prévision de la course.

« Plus de 45 000 personnes ont participé à cette première édition », lit-on ainsi dans le communiqué de presse diffusé mercredi matin par Montréal c’est électrique (MCE), l’organisme responsable de l’événement. Un nombre de participants qui dépasse les 18 000 spectateurs de la course tenue à New York, certes, mais qui perd un peu de son lustre lorsque l’on apprend, quelques lignes plus bas, que sur ces 45 000 billets écoulés, 25 000 ont été vendus et 20 000 autres ont été « distribués à différents groupes, comme les résidents du secteur, les nombreux fournisseurs et les partenaires actuels et potentiels en électrification des transports ».

Si les gens de Projet Montréal, la formation politique de la candidate Valérie Plante, risquent fort d’y voir un désaveu de l’événement et une preuve supplémentaire de l’entêtement du maire sortant à gouverner selon sa propre volonté, et non selon les désirs des citoyens, chez MCE, on affirme laconiquemnet que la Formule E « représente un enjeu important pour les citoyens de la métropole ». Les totaux de billets vendus et donnés seraient ainsi dévoilés « afin de montrer le succès de cette première ».


En complément:

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre