Découvrir le Canada scientifique avec Les Débrouillards

0

Les jeux de plateau éducatifs ont un nouveau concurrent: le magazine scientifique Les Débrouillards se lance, avec son édition d’avril, dans le domaine des jeux de société avec La course à la science, un titre destiné aux 9 à 14 ans (et à leurs parents!) visant à parfaire les connaissances sur les grands chercheurs et découvreurs du pays.

« La course à la science, c’est un jeu de société qu’on a créé ici, dans l’équipe. L’idée consiste à parcourir une carte du Canada et de visiter le plus de provinces et territoires possible en répondant à des questions se retrouvant dans quatre catégories différentes », explique au bout du fil Laurène Smagghe, rédactrice en chef du magazine.

« On voulait faire un jeu de société, et nous nous sommes questionnés sur le principe à adopter. Je dirais que c’est un mélange entre les Aventuriers du Rail  et Cranium. Le jeu se joue à deux, ou en équipe de deux, et le but consiste à être le premier à visiter six provinces et territoires sur 13. »

Pour y parvenir, les joueurs choisissent le trajet voulu, et la couleur du trajet en question correspond à un type de questions auxquelles il faudra répondre. Produit dans le cadre des activités liées au 150e anniversaire de la Confédération canadienne, le jeu est non seulement disponible dans le numéro d’avril du magazine, mais également gratuitement sur le web, où il est possible d’imprimer les différentes composantes.

« Au départ, on voulait sortir le jeux en deux étapes, puis on a décidé de tout publier en un seul coup. De cette façon, c’est plus intéressant pour nos lecteurs, qui peuvent donc jouer immédiatement », poursuit Mme Smagghe. « Nous nous étions dit qu’il serait bien plus agréable de l’avoir directement dans le magazine… On reçoit le magazine, on le détache, et on peut jouer. »

Les inspirations de La course à la science ne sont d’ailleurs pas bien loin: « L’idée était de faire un jeu sur la science au Canada, et que connaît-on là-dedans? Le Docte RatCraniumQuelques arpents de piège… On a essayé de ne pas aller fouiller dans les boîtes de ces jeux pour en pas être trop influencés. Voilà aussi pourquoi nous avons fait appel à un consultant en la matière: une fois que le principe du titre est connu, il est beaucoup plus facile d’aller de l’avant. »

Pas question, non plus, d’accoler un prix exorbitant à cette course à la connaissance: l’édition spéciale d’avril du magazine est disponible pour 4,95$, et outre la version numérique disponible sur le web, une version cartonnée peut être commandée pour 2,95$.

« Ce qui était compliqué, c’était de parvenir à produire le jeu en deux mois… tout en continuant de travailler pour boucler le magazine! », souligne Mme Smagghe. « Avec mon équipe, nous étions vraiment motivés, et j’aimerais bien renouveler l’expérience, mais je ne suis pas sûre que mon équipe serait d’accord! », lance-t-elle en riant.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre