Une journée de 4 heures et 7 minutes

0

René-Maxime Parent

Le 22 décembre était la journée la plus courte en Islande. Si le manque de luminosité pendant le solstice d’hiver affecte les citoyens de Reykjavik, l’obscurité n’atteint pas la popularité touristique de la capitale islandaise pour autant.

Un couple local s’est mis à répertorier leurs troubles affectifs saisonniers, rapporte York Underwood de Reykjavik Grapevine le 22 décembre 2015. Afin de capter les impressions des locaux, deux journalistes d’origine autrichienne, Sarah Brugner et Michael Ludger ont tourné cette vidéo:

Le Roughguides place la ville de Reykjavik au sommet de son classement des meilleures destinations voyage en 2016, rapporte IceNews le 6 janvier. La scène artistique, la vie nocturne et l’abondance des merveilles naturelles à proximité du centre de la ville rendent cette capitale attrayante pour le fameux guide. À cela s’ajoute le panorama avec ses maisons colorées, la fraîcheur du poisson et les tours guidés. Sans oublier les bains thermaux et les aurores qui se tracent dans le ciel.

La ville de Mexico arrive au deuxième rang de ce classement, suivie de la ville de Séoul en Corée du sud.

Vol à 99 $

Qui ne s’est pas mis à rêver ou n’a pas crié à l’attrape publicitaire en voyant l’offre de la compagnie aérienne WOW annoncée à Toronto le 1eroctobre ? Si le vol à cent dollars ne comprend ni retour et encore moins les taxes dispendieuses, le nouveau joueur bon marché du transport aérien a réussi à faire parler de lui.

À la suite du succès de ses liaisons transatlantiques à partir de Boston, Baltimore/Washington, Toronto et Montréal, WOW Air a commencé à vendre des billets pour des routes qui vont jusqu’à la côte ouest des États-Unis, rapporte John Rogers de Reykjavik Grapevine. Le slogan demeure le même : le vol à 99$. Les passagers en provenance de Los Angeles et de San Francisco pourront se rendre directement en Islande via Keflavik, ou y faire une escale d’une heure avant de se rendre en Europe.

La compagnie dessert 20 destinations européennes et nord-américaines depuis le printemps 2015.

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre