Navigation : torréfaction

Après les plats surgelés, le café! L’épicurien Christian Bégin et sa Curieuse compagnie se tournent vers les Îles-de-la-Madeleine pour offrir un café certes non pas récolté sur place, bien entendu, mais plutôt « amélioré » grâce aux eaux salées du Golfe avant d’y être torréfié. Le résultat est plus qu’agréable et saura convaincre les caféinomanes.

En compagnie du photographe Zach Baranowski, l’auteure Sarah-Émilie Nault trace le portrait du milieu montréalais du café dans un beau livre intitulé Caféine – Lieux et artisans d’ici. Le tout est publié chez Parfum d’encre.