Navigation : échanges internationaux

À l’instar du dirigeant Kim Jong-un qui fait des sorties une fois de temps en temps avec son désir rétro de faire exploser le monde, le président Donald Trump brandit l’ALENA menaçant de détruire les économies de ses voisins. Qu’un dictateur s’ennuie dans son régime est compréhensible, mais comment expliquer qu’une superpuissance soit gouvernée par un individualisme grossier?

Une reprise du commerce international est nécessaire pour que la croissance économique mondiale accélère, estiment des économistes interrogés par Reuters qui ne s’attendent pas à un arrêt des politiques monétaires ultra-accommodantes mises en oeuvre par les banques centrales depuis des années pour tenter de ranimer l’inflation.