Navigation : zika

Science
0

Vers un contrôle génétique des espèces nuisibles?

Depuis bientôt 10 ans, des scientifiques testent en laboratoire des méthodes de génie génétique destinées à améliorer le contrôle des espèces nuisibles: le forçage génétique. Cette technique, qui consiste à introduire des mutations génétiques héréditaires dans une espèce donnée, est prometteuse en théorie, notamment pour éliminer des insectes transmettant des maladies, contenir des infections aux champignons ou pour contrôler des populations envahissantes de rongeurs, relève la revue Nature.

Science
1

Pousser les moustiques à l’autodestruction

Des chercheurs de l’Université de la Californie à Riverside ont mis au point des moustiques transgéniques qui expriment une enzyme spéciale, l’enzyme Cas9, dans leur lignée germinale – c’est-à-dire dans les caractéristiques génétiques qui seront transmises aux descendants.

Science
0

Zika: combattre le virus et la peur en même temps

Un virus, deux histoires de moustiques. Au Brésil, en dépit de toutes les rumeurs virales, athlètes et spectateurs des Olympiques n’ont pas du tout été troublés par les moustiques porteurs du zika. Tandis qu’en Floride, des citoyens s’opposent à un moustique génétiquement modifié qui pourrait contribuer à la lutte contre le zika.

Société
0

Les Jeux olympiques sous le stéthoscope

Le joueur de tennis canadien Milos Raonic n’ira pas à Rio. L’athlète a annoncé qu’il renonce à participer aux Jeux olympiques, qui s’ouvrent dans une semaine dans la métropole brésilienne, en raison de la présence du virus Zika et de divers problèmes de santé. Il n’est pas le seul sportif à craindre de tomber malade, alors qu’une nouvelle étude confirme toutefois que le risque de propagation de la maladie s’avère négligeable.

Société
0

Premiers cas d’infection au Zika aux États-Unis

Le gouverneur de la Floride a annoncé vendredi les premiers cas d’une transmission locale du virus Zika sur le territoire américain, affirmant que les tests effectués auprès de quatre résidents démontraient qu’ils avaient vraisemblablement été infectés par des morsures de maringouins.

Société
0

Zika: un cas de microcéphalie sur 100?

Une mère infectée par le virus Zika au premier trimestre de sa grossesse a un risque de l’ordre de 1% d’avoir un bébé atteint de microcéphalie, une grave malformation de la tête, soit 50 fois plus qu’en temps normal, selon la première étude à quantifier ce risque, réalisée par l’Institut Pasteur.

Société
0

Zika: pas de tests cliniques majeurs avant 18 mois

Les experts sauront dans « quelques semaines » si le virus Zika cause la microcéphalie et le syndrome Guillain-Barré mais les essais cliniques à grande échelle de vaccins ne devraient pas démarrer avant 18 mois au moins, a prévenu vendredi l’OMS, selon des informations rapportées par l’Agence France-Presse.