Navigation : wagner

Il n’y avait rien d’habituel lors de la première soirée de la série de concerts de l’OSM qui débutait le 15 mai dernier. Tout d’abord, nous devions entendre le pianiste russe Daniil Trifonov – soit l’un des plus brillants jeunes artistes de sa génération – interpréter le troisième concerto de Rachmaninov. D’autre part, nous retrouvions pour la première fois la jeune chef d’orchestre Karina Canellakis à la direction de l’orchestre.

Si l’hiver complètement absurde qui s’est abattu sur le Québec depuis l’automne dernier ne donne aucun signe de vouloir calmer ses ardeurs, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), lui, n’a pas attendu Dame Nature pour tenter de sortir les amateurs de musique classique de leur léthargie hivernale en présentant, dimanche, le bien connu Sacre du printemps, de Stravinsky.