Navigation : tumeur

La queue fossilisée d’un jeune dinosaure ayant vécu dans les prairies du sud de l’Alberta contient les restants d’une tumeur vieille de 60 millions d’années. La maladie qui a provoqué son apparition est cependant toujours présente… et douloureuse.

Quelques 2658 génomes représentant 38 types différents de cancers. Et 22 articles scientifiques. C’est le bilan d’un travail international qui a mobilisé des scientifiques de 744 institutions sur quatre continents pendant six ans. Et qui fournit une lentille grossissante sur l’une des grandes peurs de notre époque.

Le champion toutes catégories de nos gènes, selon le regard très particulier des scientifiques? TP53. Il a droit, en moyenne, à deux articles… par jour!

Un haut niveau d’études pourrait être associé à un risque accru de tumeurs du cerveau, sans qu’on puisse à ce stade expliquer pourquoi, selon une vaste étude publiée mardi et reprise par l’Agence France-Presse.