Navigation : traitement

Defymed, une société de biotechnologies de Strasbourg, prévoit de débuter cette année les essais cliniques d’un dispositif implantable de délivrance d’insuline directement dans le foie, en vue de sa mise sur le marché en 2020.

L’optimisme à toute épreuve autour de la recherche sur les cellules souches a-t-il encouragé la fraude? Il est certain que sur les milliers de chercheurs, le pourcentage de ceux qui ont été pris la main dans le sac est très peu élevé. Mais d’avoir vu se succéder trois cas célèbres depuis les années 2000 fait tout de même hausser les sourcils.

Face à la perspective d’une chimiothérapie, de nombreuses personnes atteintes d’un cancer se demandent s’il existe une option plus « naturelle » et sans effets secondaires pour guérir leur cancer. En faisant des recherches, elles tomberont inévitablement sur des sites internet et des vidéos où on affirme que de nombreuses études scientifiques « prouvent » que le cannabis « guérit » le cancer.

La science des cellules souches progresse à petits pas depuis 25 ans. À un point tel que les premières expériences médicales ne concernent qu’une poignée de maladies et que peu de résultats en ont été tirés. Ce qui n’a pas empêché des cliniques privées de prendre les devants… et d’avoir vécu leur premier accident.

Huit Afghans ont été détenus pendant des années sur la base militaire de Guantanamo alors que les éléments qui pesaient sur eux étaient fragiles, imaginaires ou provenaient de rumeurs, estime un rapport publié jeudi par l’Afghanistan Analysts Network (AAN)

L’éradication de l’hépatite C est un enjeu mondial : 180 millions de personnes, de tous horizons, vivent avec cet ennemi invisible. Lorsque les dommages se font sentir 20 à 30 ans après l’introduction du virus, il est parfois trop tard. L’hépatite C s’est transmise de façon effrénée au Canada à la fin des années 1980 et les conséquences commencent aujourd’hui à apparaître. De nouveaux médicaments donnent toutefois de l’espoir à des hommes et des femmes comme Johanne Bussière, assaillie par le virus depuis 33 ans.