Navigation : théâtre espace libre

Théâtre / Cirque
1

Kiinalik, le cri dans la nuit

Il y a quelque chose de fascinant, mais aussi d’étrange dans Kiinalik: These Sharp Tools, une pièce de théâtre / performance scénique présentée jusqu’au 16 mars à l’Espace Libre. Deux heures après l’extinction des lumières, le public se relève un peu groggy, ébranlé par cette oeuvre qui sort de l’ordinaire.

Théâtre / Cirque
3

Home Dépôt, l’obsolescence programmée

S’agit-il véritablement de théâtre? N’est-ce pas plutôt un manifeste, un cri du coeur, un appel à l’action? Home Dépôt: un musée du périssable, une oeuvre présentée à l’Espace libre, surprend, séduit et dérange.

Théâtre / Cirque
2

Théâtre – Je te hais, moi non plus

Deuxième texte de l’auteure Catherine Chabot, après la pièce coup-de-poing Table rase, en 2015, Dans le champ amoureux, joué au Théâtre Espace libre, combine sentiments amoureux et philosophie dans une cavalcade passionnée faisant à la fois rire et grincer des dents.

Théâtre / Cirque
0

Théâtre – L’absurde quête d’immortalité

« Anne est morte, il y a quelques minutes. Elle sera de retour sous peu, le temps de se transférer sur sa copie de sauvegarde: quinze secondes, tout au plus, pendant lesquelles elle doit cartographier ses souvenirs, afin de s’assurer que la nouvelle Anne qui prendra le relais lui sera identique en presque tous points. » Ces mots tirés de la page web de l’Espace Libre résument la pièce de théâtre La Singularité est proche, inspirée d’un essai de Ray Kurzweil. Sous la forme d’un spectacle de plus d’une heure, un transfert de données de quinze secondes est amené à l’échelle humaine.

À la une
0

Une saison de tous les dangers pour l’Espace Libre

Geoffrey Gaquère est un homme en colère. Le directeur artistique du théâtre Espace Libre a pourtant toutes les raisons de se réjouir. Après tout, l’homme participait lundi au lancement de la prochaine saison de son lieu de création et d’expression artistique, et dévoilait une programmation diverse tournant autour du thème de l’inclusion. Mais ce moment était aussi l’occasion d’établir les faits: les fonds manquent pour accomplir la « mission » réclamée par l’État.