Navigation : température

La ville de Phoenix, en Arizona, est déjà la métropole dont la moyenne des températures est la plus élevée des États-Unis. Mais on n’a encore rien vu: en plus du réchauffement climatique, la croissance urbaine est en train d’empirer les choses en amplifiant les îlots de chaleur.

La maladie de Lyme progresse doucement au Québec. Pourtant, cette infection transmise par la tique fait beaucoup parler d’elle, ici comme ailleurs. Le Québec et le Canada, plus récemment, se sont dotés d’un programme de surveillance de la maladie, présente dans la moitié des États américains. En France, la polémique autour de cette affection a poussé récemment le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, à joindre sa voix à celles des malades français pour réclamer une « politique cohérente » sur la maladie.

Même ceux qui recensent les records semblent dépassés par les événements. Ce n’est pas seulement le 14e mois d’affilée à battre un record de chaleur, le semestre le plus chaud en 130 ans et la fonte estivale des glaces de l’Arctique la plus hâtive. C’est surtout que tout cela se produit plus vite que ce qui semblait possible.

La Terre devrait connaître en 2016 son année la plus chaude jamais enregistrée et le taux de dioxyde de carbone devrait être le plus élevé jamais atteint dans l’histoire, contribuant au réchauffement climatique, a annoncé jeudi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Des glaciers qui vivent une fonte accélérée cet été; un Pôle Nord qui atteint des températures avoisinant zéro en plein hiver; et une vague de recherches dans le Pacifique. Ce sont trois des impacts immédiats d’El Niño, alors que le phénomène a probablement atteint son sommet à la mi-janvier.