Navigation : talibans

Les films de guerre se suivent et se ressemblent. Et lancer un film de guerre le 4 juillet, jour de l’indépendance des États-Unis, laisse présager de la mise en marché d’un navet mettant en vedette des brutes aux muscles gonflés qui prennent un peu trop de plaisir à tirer sur des ennemis bien souvent d’une autre couleur de peau que la leur. Avec The Outpost, pourtant, le réalisateur Rod Lurie fait plus que mouche: il montre la vraie horreur de la guerre, non pas uniquement dans les balles qui siffles et les explosions, mais avec cette incompréhension entre les peuples qui garantit les bains de sang.

Les Afghans se rendront aux urnes, en juillet, pour choisir un président. Ils iront toutefois voter alors que le pays traverse l’une des pires crises sécuritaires depuis la chute du gouvernement des talibans, il y a bientôt une vingtaine d’années, a mentionné le représentant spécial des Nations unies pour ce pays.

Le groupe djihadiste Jamaat-ur-Ahrar, branche pakistanaise des taliban, a revendiqué lundi l’attentat suicide qui a fait 70 morts et plus de 110 blessés lundi dans un hôpital de Quetta, capitale de la province du Balouchistan, dans le sud-ouest du Pakistan.