Navigation : tableau

Arts visuels
0

« La Vénus du Pardo » retrouve sa gloire au Louvre

Jupiter et Antiope, dit La Vénus du Pardo, l’immense toile de Titien (1488-1576), 3,85 m sur 1,96 m, qui a été décrochée des cimaises du Louvre en 2001, rayonne de nouveau dans le musée, à quelques mètres de la Joconde, dans la salle des Etats où est rassemblée, depuis 2005, la peinture vénitienne. Cette oeuvre magistrale, un des plus grands paysages de Titien, revient de loin, après cinq années de d’examens radiographiques et de soins minutieux dans les laboratoires du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF).