Navigation : syrie

Impossible d’envisager le retour des civils poussés à l’exil par la guerre civile en Syrie, qui en est à sa huitième année, rapportent les Nations unies. Selon une commission d’enquête de l’ONU, la violence des combats et l’anarchie qui règne sur le terrain prohibe d’envisager, pour l’instant, un retour de la paix.

Si le territoire syrien occupé par le groupe armé État islamique (EI) n’est plus qu’une fraction de ce que fut le « califat » au faîte de sa gloire, fraction qui est de plus soumise depuis samedi à un assaut donné par les Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis, et par les troupes françaises, l’organisation terroriste représente toujours une menace, estiment des experts des Nations unies.

Les États-Unis se sont retirés du Conseil des droits de la personne en juin 2018 en dénonçant un «cloaque de partis politiques», selon l’ambassadrice Nikki Haley, alors que le secrétaire d’État Mike Pompeo jugeait «inadmissible» un «biais continu et documenté du Conseil contre Israël», rapporte le Monde diplomatique de décembre. L’année 2019 s’entame avec 25 conflits armés, d’après La Vanguardia le 20 janvier.

Qu’est-ce que la démocratie? Est-ce le droit de voter à tous les quatre ans pour élire un gouvernement? Est-ce la liberté économique? La justice pour tous? Ou est-ce autre chose? Dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), la réalisatrice Astra Taylor tente de répondre à une question apparemment simple, mais qui est en fait excessivement complexe.

Les trois journalistes russes se sont aventurés en République centraficaine, un pays violent et en proie aux attaques de bandes rebelles, dans le cadre d’une enquête audacieuse sur l’utilisation de mercenaires, par le Kremlin, pour étendre son influence en Afrique, en Syrie et dans d’autres territoires. Trois jours plus tard, ils étaient morts, supposément abattus par des voleurs sur une route empruntée par bien d’autres voyageurs sans problème.