Navigation : steven spielberg

Cinéma / Télévision
0

Rembobinage #28: The Sugarland Express

Une femme sur le point de perdre la garde de son enfant. Une épopée routière de 36 heures. Le premier film d’un réalisateur qui deviendra plus que célèbre… The Sugarland Express retient cette semaine l’attention des passionnés de cinéma de Rembobinage, dans le cadre du 28e épisode du podcast.

Cinéma / Télévision
0

Rembobinage estival #06: Jurassic Park

Qui n’a jamais rêvé de voir des dinosaures? Tous les enfants (et bien des adultes) le confirmeront: les précédents occupants de notre planète n’ont jamais cessé de fasciner. Voilà pourquoi, sans doute, Steven Spielberg a créé l’indémodable classique Jurassic Park, en 1993.

Musique
2

Soirée cinéma avec l’OSM et Steven Spielberg

Dans le cadre de ses démarches pour rajeunir et diversifier le public assistant à ses concerts, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) présentait mardi soir une projection du film E.T., l’extraterrestre. Pour l’occasion, la cheffe Dina Gilbert était aux commandes des musiciens pour donner vie à la fantastique trame sonore concoctée par le non moins excellent John Williams.

Cinéma / Télévision
0

Spoiler-Free Review: Ready Player One

I’m finding it very hard to dislike Steven Spielberg. It seems that enjoying his repertoire is the equivalent to liking ice cream and laughing. It’s rare to find someone who doesn’t like either. His newest movie to come out is Ready Player One, based on Ernest Kline’s novel of the same name. It could have been a glorified computer graphic nightmare, full of nostalgia lacking any kind of substance. But in the hands of the man who made some of the most memorable and stunning movies, it turned out to be a heartfelt love letter for gamers and geeks alike. Insert credit for Ready Player One.