Navigation : statistique canada

L’économie canadienne a encaissé un nouveau coup, en décembre dernier, alors que le secteur du commerce de détail a vu ses ventes reculer de 3,4% par rapport au mois précédent, pour s’établir à 53,4 milliards de dollars.

L’embellie économique constatée au Canada, au sortir de la première vague de la pandémie de COVID-19, a-t-elle fait son temps? Selon les plus récentes données de Statistique Canada, le taux de chômage est ainsi légèrement reparti à la hausse, en décembre dernier, alors que la reprise semble faire du surplace pour les travailleurs de la classe moyenne et ceux à plus faible revenu.

Le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 8,9% au troisième trimestre, soit la période allant de juin à septembre, signe d’une reprise économique naissante au Canada, dans la foulée de l’éclatement de la pandémie de COVID-19.

La pandémie de COVID-19 continue de faire des ravages au pays, notamment en ce qui concerne le nombre de décès enregistrés au Canada depuis le début de l’année. Dans un rapport préliminaire, Statistique Canada révèle que l’éclatement de la crise sanitaire et l’impact du virus ont tué plusieurs milliers de personnes en plus que lors d’une année typique.

La crise canadienne en matière de logement ne date pas d’hier, et certainement pas de la mise en confinement de la population, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ainsi, en date de 2018, déjà, plus de 1,6 million de ménages d’ici éprouvaient des « besoins impérieux » en matière de logement, affirme Statistique Canada dans une récente note d’information.

Il n’y a jamais eu autant de voitures, sur les routes canadiennes, que l’an dernier, a révélé jeudi Statistique Canada. en s’appuyant sur les données d’immatriculation de véhicules pour l’an dernier. Au total, 35,7 millions de véhicules de toutes sortes ont circulé sur les rues, routes et autoroutes du pays en 2019, en hausse de 1,8% par rapport à 2018.

Au moment où le déconfinement se poursuit, et que davantage d’employés retournent au travail, après avoir passé plusieurs mois en télétravail, ou en attente de leur ré-embauche, les entreprises canadiennes ont toujours un grand besoin d’équipements de protection individuelle (EPI), ce qui entraîne une importante pression sur les fournisseurs, indique une nouvelle note d’information de Statistique Canada.

Les enfants canadiens âgés de 1 à 17 ans étaient en bonne santé mentale l’an dernier, selon ce qu’ont confié leurs parents à Statistique Canada. En pleine pandémie, toutefois, cette santé mentale s’est largement dégradée; une situation qui pourrait laisser présager de problèmes à venir, alors que le déconfinement se poursuit, peu à peu, mais que la rentrée scolaire en classe, où se trouvent généralement les ressources en santé mentale destinées aux jeunes, n’est toujours pas garantie.

Particulièrement mis à mal par la pandémie et par la « mise en pause » de la quasi-totalité de l’économie canadienne, le commerce de détail a su largement profiter du déconfinement progressif des diverses provinces et d’un certain retour à la normale, indique Statistique Canada dans une note d’information publiée mardi.