Navigation : soyouz

Si la NASA veut continuer d’envoyer des humains dans l’espace, et si les Russes veulent maintenir la station spatiale internationale en bon état, tous deux ont intérêt à soigner leurs bonnes relations. Or, les rumeurs récentes d’un sabotage là-haut arrivent à un mauvais moment.

Le lanceur russe Soyouz a placé en orbite avec succès deux satellites, l’un d’observation de la Terre et l’autre de physique fondamentale, a annoncé la societé Arianespace dans un communiqué publié quelques heures après le décollage du Soyouz depuis le centre spatial guyanais (CSG) à Kourou en Guyane française.