Navigation : singes

Sachant que les lignées conduisant aux chimpanzés et aux humains d’aujourd’hui se sont séparées pour de bon il y a près de 7 millions d’années, on parle donc d’une évolution de la canine qui se serait produite assez vite.

Vous ne l’avez sans doute jamais remarqué, mais les deux côtés de votre cerveau ne sont pas parfaitement symétriques. On trouve dans chacun des deux hémisphères des petites régions qui diffèrent de leur jumelle, et d’autres qui, littéralement, « dépassent ». Ce qui semblait logique tant notre cerveau fut un facteur-clef de notre évolution. Or, voilà qu’on découvre que c’est également une particularité du cerveau des grands singes. 

Comment les humains ont-ils appris à marcher? Sont-ils descendus des arbres en sachant déjà se tenir debout, ou ont-ils développé cette capacité un ou deux millions d’années après avoir foulé le plancher des vaches? En l’absence de preuves tangibles sous la forme de fossiles, deux théories opposées font depuis longtemps l’objet de débats. Mais il semblerait que les deux idées soient erronées.

Des singes rhésus se sont ajoutés à la courte liste des animaux qui peuvent se reconnaître dans un miroir. Mais pour ça, il a fallu passer par un chemin compliqué, qui suggère que cette « reconnaissance de soi » est quelque chose qu’un animal peut apprendre.

La population d’orangs-outans décline rapidement, et bien qu’il se confirme que les humains en sont responsables, la cause est à présent double: ce n’est plus seulement parce que leur habitat naturel rétrécit, c’est à cause de la chasse.

Les chimpanzés ont des traits de personnalité qui, dans leurs grandes lignes, ressemblent à ceux des humains. Si cette conclusion vous semble évidente, c’est parce que vous l’avez entendue de la bouche d’une certaine Jane Goodall… il y a plus de 50 ans.