Navigation : signaux

Un radiotélescope installé dans une zone rurale de l’ouest de l’Australie vient de compléter la plus importante recherche, à basse fréquence, pour tenter de débusquer des technologies extraterrestres, en analysant une section du ciel contenant au moins 10 millions d’étoiles. Selon l’étude publiée dans Publications of the Astronomical Society of Australia, il n’y a cependant aucune trace de présence d’autres espèces intelligentes.

Y a-t-il de la vie ailleurs dans l’univers? Cette question vieille comme le monde pourrait maintenant avoir eu droit à une réponse – à tout le moins, une réponse partielle – de la part d’une équipe de chercheurs. Ceux-ci estiment qu’il pourrait exister une trentaine de civilisations intelligentes à travers notre galaxie, la Voie lactée. Il s’agit d’une grande avancée, disent-ils, par rapport aux précédentes estimations variant entre zéro et plusieurs milliards.

Une nouvelle étude de l’Université du Kent, au Royaume-Uni, soutient que les hommes sont en mesure de sentir les odeurs spécifiquement dégagées par les femmes excitées sexuellement, et de distinguer ces odeurs de celles émises par les femmes ne se trouvant pas dans un état d’excitation.

Pour se déplacer dans notre environnement, il est nécessaire d’observer les alentours, particulièrement les obstacles qui limitent les mouvements: les murs, le plafond et autres barrières qui définissent la géométrie de l’espace navigable autour de soi. Des chercheurs viennent d’identifier la zone de notre cerveau qui est responsable de cette détection.