Navigation : sexualité humaine

On savait déjà que la pollution de l’air augmentait considérablement les risques de décéder d’un cancer du poumon, d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’un infarctus. Les chercheurs commencent à s’intéresser sérieusement à son lien avec la maladie d’Alzheimer. Une étude publiée mardi 21 novembre dans la revue Occupational & Environmental Medecine suggère désormais qu’elle pourrait également expliquer l’infertilité d’un « nombre significatif de couples ».