Navigation : satellite

Il a été suggéré de rendre les satellites plus sombres afin qu’ils reflètent moins de lumière. En théorie, les logiciels de traitement d’image pourraient alors « s’ajuster » plus facilement. On a toutefois peu de données pour l’instant pour valider cette idée.

Même si elle était rentable, l’idée signifierait tout à la fois une augmentation de la pollution lumineuse nocturne, à une époque où on tente de la réduire, et une multiplication des débris spatiaux, à une époque où on s’inquiète de plus en plus de ses conséquences.

Les deux lunes de Mars, Phobos et Deimos, intriguent les chercheurs depuis leur découverte, en 1877. Elles sont en effet très petites: Phobos possède un diamètre de 22 kilomètres, soit 160 fois plus petit que celui de notre lune, tandis que Deimos est encore plus petite, avec seulement 12 kilomètres de diamètre. Une équipe de chercheurs a donc tenté de faire la lumière sur les origines de ces deux satellites naturels de la planète rouge.

En mai 2019, la compagnie Space X lançait sa première vague de satellites de télécommunication. Un an plus tard, la communauté scientifique continue de s’inquiéter des répercussions de cette nouvelle source de pollution lumineuse sur l’astronomie.

Nous avons une nouvelle lune. Et elle est tellement petite qu’elle est probablement là depuis trois ans, en toute discrétion.

Peinturer un satellite en noir pour faire plaisir aux astronomes: parmi les 60 nouveaux satellites de communication lancés le 6 janvier, il y en avait en effet un qui était noir sur un côté. On devrait savoir d’ici peu si ça fait une différence.