Navigation : sars-cov2

La semaine dernière, une première projection disait du variant britannique qu’il pourrait devenir la forme dominante du coronavirus circulant aux États-Unis d’ici le mois de mars. Quelques jours plus tôt, une projection similaire disait la même chose au Danemark. Et quelques jours plus tard, c’était au tour de Toronto. Cap vers la 3e vague.

Du jamais vu dans l’histoire récente des sciences: pas moins de 4% des recherches publiées en 2020 ont été consacrées au coronavirus. Et hors COVID, les revues scientifiques rapportent une augmentation des articles qui leur ont été soumis — peut-être parce que beaucoup de chercheurs ont passé beaucoup plus de temps qu’à l’habitude chez eux.