Navigation : royaume-uni

Une équipe de physiciens et de chimistes de l’Université de Bristol espère pouvoir directement recycler des matériaux radioactifs provenant d’un ancien réacteur nucléaire britannique pour produire des sources d’énergie de très longue durée.

Quoi qu’en pense le président américain Donald Trump, qui clame avoir redonné sa « grandeur » à l’Amérique, les autres pays du monde ont une bien piètre image du chef d’État. Le pays de l’Oncle Sam, toutefois, profite d’un peu plus de clémence, selon un récent coup de sonde effectué pour le compte du Pew Research Center.

La Russie est en voie de réussir à imposer un régime de censure numérique particulièrement efficace à des milliers de fournisseurs d’accès internet privés, dans le cadre d’une démarche pour faciliter l’espionnage gouvernemental, selon une étude publiée mercredi.

Nouveau coup de théâtre au Royaume-Uni, alors que le vaudeville politique du Brexit s’est enrichi d’un nouveau revirement de situation, mardi: le député conservateur Philip Lee a quitté les rangs de son parti et joint ceux des libéraux-démocrates alors même que le premier ministre Boris Johnson prononçait un discours au Communes.

Devant la montée des extrémismes, devant la dérive des modèles politiques que l’on croyait relativement inviolables, devant la crise climatique, quoi de mieux que Years and Years, une minisérie produite par la BBC et par HBO portant sur la montée des extrémismes, la dérive des modèles politiques et la crise climatique?

Si aujourd’hui la Chine occupe la place de seconde superpuissance, les guerres en Ukraine et en Syrie, ainsi que «l’affaire du Russiagate», évoquent toujours le rapport de force de la guerre froide. Avec le documentaire Meeting Gorbachev (2018), le cinéaste allemand Werner Herzog s’entretient avec le dernier président de l’Union des républiques socialistes soviétiques (1990-1991), Mikhaïl Gorbatchev.

Tel un western, la tête du cyberpirate australien Julian Assange qui a frondé la puissance mondiale en révélant des secrets d’État sur son site Wikileaks a été mise à prix, sous la forme d’un prêt de 10,2 milliards d’euros des États-Unis à l’Équateur, rapporte le Monde diplomatique du mois de mai.

Deux jours après la conclusion des élections européennes, les dirigeants du Vieux Continent prennent peu à peu conscience de l’ampleur des résultats de ce vote pan-national qui a ébranlé les colonnes du temple, pendant longtemps soutenu par une alliance entre libéraux et conservateurs.