Navigation : romantisme

Le scénario est relativement classique: celui du parent et de son enfant que le temps a séparé, et qui s’exilent en un endroit donné, se donnant au passage le temps et la volonté de crever l’abcès et de régler leurs problèmes. Made in Italy, premier long-métrage du réalisateur James D’Arcy, qui signe aussi le scénario, suit cette structure narrative connue, mais de façon assez efficace pour que le film soit agréable à voir.

Aux Éditions L’Interligne, on publie ce mois-ci Tiriganiak, docteur au Nunavut, sous la plume du multiple lauréat Gille Dubois. C’est l’histoire d’une chirurgienne métisse qui établit sa clinique au Nunavut. Découverte de la culture locale, apprentissage de la langue et vie de famille avec un gars de la place, tout aurait pu être simple, mais la vie n’est pas une grande banquise tranquille. Ce n’est pas pour autant qu’on appréciera le scénario alambiqué mêlant mission humanitaire, banditisme et histoire amoureuse à l’eau de rose.

L’heure était à l’émerveillement et à la lutte contre les éléments, mercredi soir à la Maison symphonique, alors qu’était donnée la Symphonie alpestre de Richard Strauss, dans le cadre d’un concert dédié au romantisme et à l’idéalisme de la fin du 19e siècle.

Samedi soir, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, avait lieu la première de Roméo et Juliette, dans la version de Charles-François Gounod, créée en 1867, au Théâtre lyrique à Paris. Les autres représentations auront lieu les 22, 24 et 26 mai.

Qui est Laura? La jeune femme, employée dans une bibliothèque le jour, grande romantique la nuit, vogue d’écueil amoureux en écueil amoureux, s’accrochant à ce qu’elle peut, avec les séquelles que l’on peut imaginer. Dans Seven Lovers, le public explore ainsi les méandres des relations de cette femme qui ne sort pas indemne de toutes ces rencontres.

Une vingtaine de personnes entassées dans la salle intime du Théâtre Prospero. Deux humains tout ce qu’il y a de plus (a)normal racontent leur rencontre et l’évolution de leur relation. Bienvenue dans l’univers réaliste de Blink.