Navigation : robotisation

L’intelligence artificielle a beau faire parler d’elle comme jamais auparavant, son impact sur l’économie n’est pas encore apparu sur les écrans radar. Selon une étude en ce sens, on peinerait pour l’instant à mesurer un impact tangible — positif ou négatif — qu’on puisse attribuer à « l’IA », comme une hausse de la productivité ou une diminution des emplois.

Dans la salle principale de l’Usine C, point de décors, mais plutôt des exosquelettes métalliques qui pendent du plafond. Ces exosquelettes, la dizaine de journalistes invités les regardent avec une méfiance mêlée de curiosité. Les photos et la vidéo fournie avec l’invitation à l’événement Inferno – « We are the Robots » étaient intéressantes, mais de là à laisser le contrôle d’une partie de son corps à un ordinateur, il y a un pas.

Les résultats ne mentent pas: les robots commencent à remplacer les humains travaillant dans des usines ou occupant d’autres postes manuels, écrit Business Insider. Mais ces employés de métal feront-ils également disparaître les postes des cols blancs?

Des téléphones cellulaires pouvant être implantés sous la peau. Des organes à transplanter imprimés en 3D. Des vêtements et des lunettes de lecture connectés à Internet.