Navigation : rétroctopode

Rétroctopode
0

Rétroctopode – Jedi Outcast et les lunettes roses de la nostalgie

Ah, Kyle Katarn… héros solitaire, premier agent rebelle à avoir volé les plans de l’Étoile de la Mort (avant que Disney ne ponde plutôt Rogue One), chevalier Jedi malgré lui, le combattant sans peur ni reproche a eu droit à une série d’aventures à la fin des années 1990 et au début des années 2000, y compris Jedi Outcast, qui est probablement l’un des meilleurs épisodes de la série.

Rétroctopode L'écran d'accueil de l'édition HD de Heroes of Might and Magic III
1

Rétroctopode – Heroes of Might and Magic III, l’apogée d’un genre

Des paysages à couper le souffle. D’incroyables combats entre des créatures tout droit sorties de contes de fées. Des campagnes solo et multijoueurs qui gardent en haleine pendant des heures. Que demander de plus? Véritable classique du jeu d’aventure et de gestion, Heroes of Might and Magic III représente l’apogée d’une série qui périclite depuis.

Rétroctopode
1

Rétroctopode – Half-Life 2, l’éternel suspense

La série Half-Life en est une de retard. Retard temporel entre le moment de la sortie des différents jeux et celui où il fut possible de s’y aventurer, mais aussi retard technologique, alors que les aventures du docteur en physique théorique Gordon Freeman exigeaient toujours des capacités techniques qui n’étaient atteignables que quelques années plus tard, après l’achat d’un nouvel ordinateur. Quinze ans après sa sortie, Half-Life 2 demeure une référence incontestée en matière d’action, mais aussi de contemplation et de mélancolie.

Rétroctopode
0

Rétroctopode – Star Wars: Empire at War, le jeu qui vieillit (presque) comme un bon vin

À sa sortie, Star Wars: Empire at War avait été salué par la critique, mais pas nécessairement encensé. Nous étions en 2006, et le regretté éditeur LucasArts tentait un mélange assez peu vu pour un jeu de stratégie: combiner combats dans l’espace et affrontement au sol. Le tout assaisonné à la sauce Star Wars, bien sûr. Onze ans plus tard, le titre est toujours là, plus populaire que jamais, grâce à l’enthousiasme un peu fou des amateurs de la saga. 

Rétroctopode
0

Rétroctopode – Oblivion, celui qu’on voudrait possiblement oublier

Ah, l’an de grâce 2006… Fort de son succès culte Morrowind, le studio de jeux vidéo Bethesda Softworks lance Oblivion, quatrième titre « officiel » de la saga The Elder Scrolls. Onze ans plus tard, le titre semble à jamais coincé entre la nostalgie éprouvée envers son prédécesseur et l’incroyable longévité et modularité de son successeur, Skyrim.  

Rétroctopode
0

Rétroctopode – Les bons et les mauvais souvenirs de Red Alert

Ah, Red Alert… l’un des très, très grands classiques des jeux de stratégie en temps réel. L’un de ceux qui ont à ce point influencé le genre qu’on en trouve encore des traces dans les titres d’aujourd’hui. Mais à l’aune d’une franchise qui aura eu ses hauts et ses bas en près de 20 ans, force est d’admettre que la nostalgie imprime peut-être sa teinte rosée aux souvenirs.