Navigation : réforme du mode de scrutin

Il s’agissait d’un secret de polichinelle, mais le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) l’a confirmé, mercredi: contrairement à ce que le parti de François Legault avait promis en campagne électorale, les prochaines élections générales ne s’effectueront pas en vertu d’un mode de scrutin comportant une dose de proportionnelle.