Navigation : proxima du centaure

Voilà longtemps que l’humanité rêve d’envoyer des humains sur d’autres planètes, et ce avant même que le vol spatial ne devienne réalité. Et avec la découverte de milliers d’exoplanètes au cours des dernières décennies, particulièrement celles qui se trouvent dans des systèmes solaires voisins du nôtre, ce rêve semble plus que jamais se rapprocher de la réalité.

L’idée qu’une planète similaire à la Terre puisse tourner autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche de nous, en a pris pour son rhume la semaine dernière: une gigantesque éruption solaire, détectée en mars 2017, n’aurait pas seulement rendu le voisinage « difficile ». Elle aurait pu complètement stériliser une planète habitée.

Depuis l’été dernier, on sait qu’il y a une planète de taille similaire à la Terre autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche. Y envoyer une expédition n’est pas pour tout de suite. Même la prendre en photo pourrait s’avérer ardu. Mais un milliardaire propose un projet d’observation audacieux.

La découverte en août d’une planète peut-être « similaire à la Terre » autour de l’étoile Proxima du Centaure, notre plus proche voisine, a été accompagnée d’un avertissement: il pourrait s’écouler des décennies avant qu’on ne soit capable d’en prendre une photo. À moins qu’un projet de télescope privé ne se réalise.

Les Na’vi, les Tibériens, les Cybertrons, les Alphans et bien d’autres… Qu’ont en commun ces extraterrestres? Depuis trois quarts de siècle, toutes sortes de récits de science-fiction en ont fait des habitants d’une planète tournant autour d’Alpha ou de Proxima du Centaure, là même où l’on a annoncé la découverte d’une planète cette semaine.