Navigation : projet montréal

Si le gouvernement de François Legault ne se dit toujours pas ouvert à l’idée de la construction d’une nouvelle ligne de métro à Montréal pour désengorger le réseau de transport souterrain, le ministère des Transports a annoncé jeudi le soutien à des études visant à « répondre aux enjeux concernant la congestion de la ligne orange ».

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a fait connaître mercredi soir son approbation envers les mesures d’atténuation des grands chantiers proposés par l’administration Plante et la Ville de Montréal. En vertu de ces nouvelles propositions, les commerçants touchés par des travaux d’envergure pourraient recevoir jusqu’à 30 000 $.

Après plusieurs années de surplace et d’avancées timides, la Ville de Montréal donne un grand coup pour favoriser le développement des entreprises de location de voiture en libre-service. Le geste est particulièrement bien accueilli par l’un des deux grands joueurs du marché montréalais, Communauto.

Les opposants au projet de fermeture du chemin Camilien-Houde à la circulation de transit, à travers le Mont Royal, ont remporté lundi soir une première victoire, alors que le conseil d’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce a adopté une motion réclamant la tenue d’une consultation publique en amont et pendant le projet-pilote souhaité par l’administration municipale de Projet Montréal.

La surprise était palpable, dimanche soir à Montréal, alors que la formation progressiste Projet Montréal faisait mentir bon nombre de sondages, pourtant déjà positifs, et raflait non seulement la mairie, mais également suffisamment d’arrondissements et de postes de conseillers municipaux pour disposer d’une très courte majorité à l’hôtel de ville.

C’est la fin d’une (brève) époque: après avoir annoncé ne pas présenter des candidats à tous les postes en jeu aux élections municipales de Montréal, puis après avoir perdu, mardi, son candidat au poste de maire au profit de Projet Montréal, voilà que l’ensemble du parti Coalition Montréal se rallie à l’opposition officielle à l’hôtel de Ville et à sa cheffe, Valérie Plante.