Navigation : primaires démocrates

C’est une course à deux entre deux septuagénaires: après une défaite cinglante lors des premières étapes des primaires démocrates et un rebond convaincant en Caroline du Sud, où il a largement dominé ses adversaires, l’ex-président américain Joe Biden est ressorti vainqueur du « super mardi », en prenant la tête dans la course aux délégués en vue de l’investiture pour affronter Donald Trump. Son adversaire, Bernie Sanders, est toutefois loin d’être battu. Quant aux autres concurrents, ils n’ont plus aucune chance de l’emporter.

Hillary Clinton dispose désormais d’un nombre suffisant de délégués pour obtenir l’investiture du parti démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre, selon le décompte de plusieurs médias américains, mais elle n’en jouera pas moins gros mardi lors du dernier « Super Tuesday » des primaires.

Les primaires présidentielles américaines se poursuivaient mardi dans deux États où la démocrate Hillary Clinton, bien qu’elle soit quasi-assurée de remporter l’investiture, veut asséner une défaite symbolique à son infatigable poursuivant, Bernie Sanders.

La candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton a rejeté jeudi lors d’un débat la perspective d’une inculpation dans l’affaire de sa messagerie privée, qu’elle a utilisée lorsqu’elle était secrétaire d’État (2009-2013) en lieu et place d’un compte officiel, rapporte l’Agence France-Presse.

Les électeurs de l’Iowa ont accompli leur mission lundi en resserrant la course des primaires présidentielles à une poignée de candidats. Voici les principaux enseignements du scrutin à l’approche des prochains rendez-vous du calendrier électoral, à commencer par le New Hampshire le 9 février.