Navigation : presse

Les années se suivent et la situation ne s’améliore pas: pour son bilan 2020, l’organisation Reporters sans frontières (RSF) fait état d’un « niveau historiquement haut » du nombre de journalistes emprisonnés à travers le monde, habituellement pour avoir simplement fait leur travail. Ainsi, après les 389 journalistes écroués en 2019, ce nombre est passé à 387 cette année. Seul point positif: cette stagnation, après une augmentation de 12% enregistrée en 2019.

La disparition des journaux dans une région pourrait-elle être un facteur expliquant une plus grande polarisation des opinions dans cette même région? C’est l’hypothèse que défendent trois chercheurs en communication et politique dans une étude parue récemment.

Ironie de l’histoire ou corruption du pouvoir, Daniel Ortega membre du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) qui a participé au renversement de la dictature des Somoza (1936-1979) est aujourd’hui président du Nicaragua, et exerce à son tour la répression envers la population. Dérangeant pour le régime, le journaliste Carlos Fernando Chamorro a quitté le pays le 20 janvier pour protéger son intégrité physique et sa liberté, rapporte El País le 21 janvier.   

La 12e édition de World Press Photo Montréal, cette exposition très courue chaque année, se déroule encore une fois à la Salle de la Commune du Marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal. Images-chocs, de chair et de sang, clichés poignants, tendres, photos qui invitent à la réflexion et l’introspection: le World Press Photo convie à nouveau les visiteurs à parcourir cette exposition documentaire qui éveille les sens.

L’Allemagne n’a pas d’autre choix que de retirer les troupes qu’elle a stationnées sur la base aérienne d’Incirlik mise à disposition de l’OTAN par la Turquie car les autorités turques refusent que des parlementaires allemands rendent visite aux soldats, a déclaré Sigmar Gabriel lundi.

Un peu moins de trois mois pour trouver un sauveur, sinon, c’est le couperet qui les attend; Rogers Media a largué une bombe dans le milieu du journalisme, vendredi, en annonçant une importante restructuration dans sa division magazines, y compris la mise en vente de L’actualité, LOULOU et Châtelaine.

À l’image de plusieurs journalistes s’étant tourné vers les réseaux sociaux pour exprimer leur mécontentement, voire leur colère, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a vivement dénoncé, jeudi, l’intervention de la Sûreté du Québec (SQ) menée mercredi soir dans les bureaux du Journal de Montréal. Cette perquisition a mené à la saisie de l’ordinateur et de documents appartenant au journaliste Michaël Nguyen.

Le journalisme, la presse libre, rouages essentiels d’une démocratie fonctionnelle, de décisions politiques, sociétales et économiques prises en s’appuyant sur des faits vérifiés. Mais selon l’organisme Reporters sans frontières (RSF), l’accaparement de ces médias par des gens aux poches profondes fait craindre, encore une fois, pour la véracité de l’information.

Le New York Times a publié jeudi sa deuxième perte trimestrielle consécutive, résultat d’une baisse de ses recettes publicitaires, mais le groupe de presse s’attend à un rebond des recettes publicitaires numériques lors du trimestre en cours, indique Reuters.

« Personne ne le dit jamais, mais dans bien des cas, le réchauffement climatique sera une bonne chose. » C’était le titre d’une tribune du célèbre climato-sceptique Bjorn Lomborg, publiée le 5 mai par The Telegraph. Hélas pour le quotidien britannique et le statisticien danois, quatorze chercheurs en sciences du climat se sont penchés sur l’argumentaire développé dans le texte: à peu près toutes les chevilles du raisonnement contreviennent à l’état des connaissances.