Navigation : poussière stellaire

Depuis le temps qu’on entend dire que nous sommes des « poussières d’étoiles », voilà qu’on a pu en voir apparaître en direct, ou presque: le mystère de la perte de brillance de l’étoile Bételgeuse était apparemment dû à l’expulsion d’une masse impressionnante de ces fameuses poussières.

S’il s’avère que la sonde japonaise Hayabusa2 a bel et bien réussi son coup jeudi dernier, il s’agira de la récolte d’échantillons la plus rapide de tout le système solaire: une seule seconde pour agripper un fragment d’astéroïde et — dans deux ans, si tout va bien — le ramener sur Terre.