Navigation : poursuites

Si vous avez l’impression d’avoir manqué certaines des tuiles qui sont récemment tombées sur la tête des géants du pétrole, il y a de quoi: à moins de 12 heures d’intervalle, mercredi, trois de ces compagnies ont reçu de trois endroits différents, des revers qui ont un caractère historique.

Alors que Fiat, la maison-mère de Chrysler, est sous le coup d’allégations voulant que l’entreprise ait menti sur les émissions nocives émises par environ 100 000 véhicules vendus aux États-Unis, le constructeur automobile français Renault est lui sous le coup d’une enquête par le parquet de Paris.