Navigation : porto rico

La mauvaise nouvelle qui a frappé les amateurs d’astronomie la semaine dernière —avec l’effondrement appréhendé du radiotélescope d’Arecibo— n’est pas sans précédent. À plus d’un millier de kilomètres de là, les amateurs se souviennent encore de l’effondrement du radiotélescope de Green Bank, le 15 novembre 1988.

Rendu célèbre par son inclusion dans le film Golden Eye, le radiotélescope d’Arecibo, à Porto Rico, n’est plus. Lourdement endommagé par la chute d’un câble de soutien, qui a provoqué d’importants dégâts, l’imposante installation scientifique a été jugée trop dangereuse pour être remise en état, a annoncé jeudi la National Science Foundation (NSF), l’organisation américaine qui gère l’endroit.

Six semaines après l’ouragan Maria, plus de 70% de la population du territoire américain de Porto Rico est sans électricité et beaucoup n’ont toujours pas accès à l’eau courante, ce qui facilite la transmission de maladies comme la leptospirose.

Donald Trump se rendra mardi pour la première fois à Porto Rico, deux semaines après le passage dévastateur de l’ouragan Maria, qui continue de priver la majorité des habitants d’électricité, de téléphone et restreint l’accès à l’eau potable et la nourriture. 

Une bonne partie du territoire américain de Porto Rico était plongée dans le noir, jeudi, à la suite d’un incendie dans une centrale électrique qui a provoqué une panne généralisée sur la quasi-totalité du réseau de l’île. De fait, la grande majorité des 3,5 millions d’habitants doivent s’éclairer à la chandelle.