Navigation : pollution visuelle

Même si elle était rentable, l’idée signifierait tout à la fois une augmentation de la pollution lumineuse nocturne, à une époque où on tente de la réduire, et une multiplication des débris spatiaux, à une époque où on s’inquiète de plus en plus de ses conséquences.