Navigation : pollution atmosphérique

La pollution de l’air extérieur pourrait provoquer 6 à 9 millions de décès prématurés d’ici 2060 et coûter 1% du PIB mondial, soit quelque 2600 milliards de dollars US par an, prévient l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) dans un rapport sur les conséquences économiques de la pollution de l’air publié jeudi.

Dans la série « pas encore un autre record », l’atmosphère aurait aujourd’hui atteint un niveau de CO2 inégalé depuis 56 millions d’années. Et nous y sommes arrivés dangereusement vite, par rapport à la dernière fois.