Navigation : politique fédérale

Près d’une semaine après le début de la campagne électorale fédérale, le Parti vert rêve-t-il encore de former le prochain gouvernement? Pour Daniel Green, chef adjoint des verts et candidat dans Outremont, cette course politique ne doit avoir qu’un but: mettre sur pied un gouvernement capable de s’attaquer à la crise climatique.

Le rituel est réglé comme du papier à musique: mercredi avant-midi, le premier ministre Justin Trudeau quittera sa résidence officielle, et marchera pendant quelques minutes pour arriver à Rideau Hall, là où il demandera à la gouverneure générale Julie Payette de dissoudre la Chambre des communes, ce qui ouvrira la voie à 40 jours de campagne. Rendez-vous le 21 octobre pour les 43e élections générales du Canada.

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi son intention de faire disparaître une liste de 25 pays de l’Union européenne qui étaient considérés comme « sûrs », et en provenance desquels le précédent gouvernement, sous le premier ministre Stephen Harper, craignait des recours possiblement abusifs au système d’octroi d’asile. Au total, 42 pays étaient visés par cette politique.

Chose promise, chose due: le gouvernement libéral fédéral a respecté, dans son dernier budget avant les prochaines élections, son engagement à offrir un coup de pouce au secteur de la presse écrite, largement mise à mal par la transformation du modèle d’affaires et la disparition des revenus publicitaires dans les poches des géants du web.

Le CRTC est mort, vive le CRTC? Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a demandé mardi au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de favoriser l’accès des Canadiens à des services de télécommunication de qualité et abordables. 

Malgré le refus de réformer le mode de scrutin et l’inaction pour mettre un terme à l’évasion fiscale, le «plus meilleur pays au monde» de l’ex-premier ministre canadien Jean Chrétien arrive au 9e rang du classement annuel de Transparency international. Mesurant la démocratie des États, la coalition globale contre la corruption démontre que le Canada dépasse l’Allemagne, devance l’Islande et que les États-Unis ont passé un tour.

Plus de légumineuses, de légumes, d’eau, moins de produits laitiers… et, surtout, la fin de l’arc-en-ciel bien connu et du guide pour le nombre de « portions » quotidiennes. Santé Canada dévoilait mardi matin sa nouvelle version du Guide alimentaire canadien, après une étrange controverse mêlant pois chiches, racisme et appels aux « valeurs alimentaires » traditionnelles.

Le gouvernement fédéral clarifie ses positions sur l’immigration, alors qu’au sud de la frontière, les tensions entre républicains et démocrates sont particulièrement vives sur le sujet, au même moment où une caravane de migrants entrée au Mexique tente tant bien que mal de rejoindre la frontière américaine pour y réclamer l’asile.