Navigation : personnes âgées

Alors que commence la vaccination contre la COVID-19, plusieurs questions restent sans réponse, et le resteront pendant des semaines. Le Détecteur de rumeurs a jeté un œil sur huit de ces choses que les chercheurs ignorent encore sur les trois vaccins qui ont été autorisés ou sont sur le point de l’être.

La crise canadienne en matière de logement ne date pas d’hier, et certainement pas de la mise en confinement de la population, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ainsi, en date de 2018, déjà, plus de 1,6 million de ménages d’ici éprouvaient des « besoins impérieux » en matière de logement, affirme Statistique Canada dans une récente note d’information.

Le coronavirus frappe plus fort les personnes âgées à la santé fragile — 80% des décès. Et autant le confinement que la distanciation sociale peuvent nuire à leur santé physique et mentale. Une récente étude franco-québécoise rappelle l’importance de l’activité physique dans ce contexte.

Dès le début de l’épidémie de la COVID-19, les responsables de la Santé publique, au Québec comme ailleurs, ont insisté sur l’âge, comme facteur de risque. On a identifié les 70 ans et plus comme étant les plus susceptibles de subir des complications majeures, d’être hospitalisés aux soins intensifs et, éventuellement, d’en mourir… Mais l’âge n’est pas le seul facteur de risque.

Partout dans le monde, le nombre de conducteurs ayant atteint (ou dépassé) l’âge de 65 ans augmente rapidement. Il existe donc une urgence, affirment des chercheurs, pour concevoir des véhicules qui sont adaptés à ce groupe d’âge, sur le plan de l’ergonomie, afin de contrer des problèmes physiques et des limitations que l’ont ne retrouve généralement pas chez les gens plus jeunes.

Le nombre d’aînés canadiens branchés sur le web a connu une forte croissance au cours de la dernière décennie, rapporte Statistique Canada. Ainsi, la proportion de personnes âgées naviguant sur la Toile a doublé de 2007 à 2016, passant d’une proportion de 32% à 68%.

Pour de nombreux Américains (et Canadiens!), se connecter au web est une méthode particulièrement utile pour échanger avec ses amis et sa famille, magasiner, obtenir les plus récentes nouvelles et rechercher de l’information. Aujourd’hui, malgré tout, on compte tout de même 10% des adultes, aux États-Unis, qui n’utilisent pas internet, selon une récente analyse du Pew Research Center.