Navigation : parti démocrate

Maison-Blanche 2020
2

Quand le destin de l’Amérique dépend des «superdélégués»

À l’image des superproductions de superhéros, la nomination d’un candidat à la présidence des États-Unis ou adversaire du président Donald Trump relève d’un groupe détenteur de superpouvoirs : les superdélégués. Les nouvelles règles de nomination du Parti démocrate, ainsi que le climat propice aux conflits d’intérêts sont remis en cause dans le New York Review of Books du 18 juillet et dans The Intercept du 30 juin.

Maison-Blanche 2020
2

Le candidat démocrate Bill de Blasio cite Che Guevara par erreur

Un vent socialiste souffle aux États-Unis, mais le maire de New York Bill de Blasio ne faisait pas allusion au révolutionnaire en lançant «Hasta la victoria, siempre!» devant les travailleurs en grève de l’aéroport de Miami, rapporte le quotidien mexicain La Jornada le 28 juin. Malgré les excuses pour cette référence à Che Guevara, les anticastristes de l’État de la Floride en ont profité pour épingler ce candidat à l’investiture démocrate.

À la une Joe Biden lors d'un discours
2

Le prochain président américain sera quinquagénaire, ou ne sera point

Si les franges plus progressistes du Parti démocrate, aux États-Unis, semblent vouloir brasser la cage des institutions politiques en faisant campagne pour que la personne obtenant la nomination dans la course à la Maison-Blanche soit une femme, une personne homosexuelle, une personne membre d’une minorité culturelle, 60% des démocrates, eux, souhaitent surtout que le futur chef d’État soit dans la cinquantaine.

À la une
1

La Chambre des représentants ressuscite la neutralité du web

Chose promise, chose due: les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants, aux États-Unis, ont voté mercredi d’un bloc pour ressusciter la notion de neutralité du Net, mise à mal par l’administration Trump. Le projet de loi devra toutefois surmonter l’obstacle du Sénat contrôlé par les républicains, sans compter le président lui-même.

À la une
0

Séisme électoral à prévoir aux États-Unis

Une petite révolution est en marche au pays de l’Oncle Sam. Enfin, un début de petite révolution: les partisans de l’abolition du collège électoral pourraient bien réussir à convaincre un premier État tiraillé entre démocrates et républicains, le Colorado.

Amériques
1

Il y aura un peu plus de science à Washington

Le pays qui abrite le plus grand nombre de Nobel de science vient, avec ses élections de mi-mandat, de se doter d’un comité de la Chambre sur la science qui admettra la légitimité des climatologues… pour la première fois en près d’une décennie.

À la une
1

Les Américains aux urnes pour un scrutin de mi-mandat sous haute tension

Les électeurs américains ont rendez-vous dans l’isoloir, mardi, pour donner leur avis sur quantité de propositions politiques soumises aux voix, mais surtout pour renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et le tiers des 100 sénateurs du Congrès. Le résultat du scrutin pourrait bien provoquer un important chambardement politique à Washington.

À la une
1

Michael Moore, Donald Trump et le brûlot du désespoir

Michael Moore est désespéré. Du moins, c’est l’impression qu’on retire de Fahrenheit 11/9, le plus récent documentaire du coloré réalisateur. Articulé autour de Trump et des dérives du système politique américain, le film réussit quelques touches, sans atteindre les sommets de Bowling for Columbine et Fahrenheit 9/11.