Navigation : opposition

La Cour suprême du Kenya a invalidé vendredi la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta, à l’issue du scrutin du 8 août dernier en raison d’irrégularités et ordonné la tenue d’un nouveau vote dans les deux mois à venir. 

Les Nations unies dénoncent dans un rapport publié mercredi l’usage excessif de la force par les autorités du Venezuela, où la démocratie est à l’agonie, selon le Haut-Commissaire aux droits de l’homme Zeid Ra’ad al Hussein. « Nous assistons à une érosion de la vie démocratique au Venezuela », a déclaré Zeid au cours d’une conférence de presse à Genève. « Elle doit être à peine en vie, si elle est encore en vie », a-t-il ajouté. 

Les forces de sécurité du Venezuela font preuve d’un recours excessif à la force qui a fait des dizaines de morts pour réprimer les manifestations contre le président Nicolas Maduro et ont arbitrairement placé en détention plus de 5000 personnes depuis avril, dont plus d’un millier sont toujours emprisonnées, a déclaré mardi le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). 

La décision de la Cour suprême du Venezuela d’assumer les pouvoirs de l’Assemblée nationale, où l’opposition est majoritaire, a provoqué jeudi des réactions indignées contre le président Nicolas Maduro, accusé de se comporter en « dictateur » et d’avoir commis un « coup d’État ».

Des pirates iraniens ont réussi à compromettre la sécurité de plus d’une dizaine de comptes du service de messagerie instantanée Telegram et à identifier les numéros de téléphone de 15 millions d’utilisateurs iraniens, dans le cadre de la plus importante brèche de sécurité du système de communication cryptée, ont fait savoir à Reuters des chercheurs en cybersécurité.

Les autorités vénézuéliennes semblent avoir plié jeudi devant les bagarres de rue et les pillages en laissant le référendum par lequel l’opposition veut révoquer le président Nicolas Maduro franchir une nouvelle étape.

Le malaise ne se dissipe pas: la formation politique Politique Montréal continue de dénoncer la possibilité que le gouvernement du Québec hausse à 100 000 $ le plafond pour la valeur des contrats accordés de gré à gré. Aux yeux du parti, l’idée tombe à un bien mauvais moment.

L’opposition vénézuélienne et le président Nicolas Maduro ont vivement haussé le ton mardi, la première appelant l’armée et la population à la désobéissance, le second invoquant une « fraude » pour invalider un projet de référendum qui l’évincerait, rapporte l’Agence France-Presse.