Navigation : oms

Les nouvelles concernant l’émergence d’un nouveau coronavirus, qui évoque le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2002 et 2003 ont beau ne pas être excessivement alarmantes, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dit garder un oeil sur la situation en Asie du Sud-Est, alors qu’on recense au moins un décès en Chine des suites de cette nouvelle maladie.

Le cliché du Russe buvant à en perdre la tête (et bien souvent, la vie) semble avoir du plomb dans l’aile. Selon de nouvelles données publiées par l’Organisation mondiale de la santé, la consommation d’alcool a ainsi chuté de 43% de 2003 à 2016.

La présence de l’aluminium dans certains vaccins est l’une des préoccupations les plus souvent exprimées par les parents inquiets face à la vaccination. Les enfants sont-ils exposés à trop d’aluminium au travers de ces vaccins? Le Détecteur de rumeurs fait le tour de la question en quatre points.

Plus de 20 millions: voilà le nombre d’enfants venus au monde, en 2015, avec un poids inférieur à 2,5 kilos. Selon l’Organisation mondiale de la santé, un nouveau-né sur sept est donc affecté par ce problème de santé dès le début de leur vie.

Depuis 42 ans, toutes les éclosions du virus Ebola ont fini par s’éteindre d’elles-mêmes, parce que le virus a fini par être contenu. Or, pour la première fois, cette semaine, le directeur du Centre de contrôle des maladies d’Atlanta (CDC) prévient que celle qui sévit actuellement au Congo pourrait devenir permanente.