Navigation : oléoduc

Sous l’appellation Wexit, les Québécois profiteurs d’une redistribution injuste des richesses à l’échelle canadienne se sont métamorphosés en modèle collectif pour atteindre l’indépendance. L’Alberta et la Saskatchewan, désignées comme l’Ouest, ont-elles ce qu’il faut pour y arriver?

Près d’une semaine après le début de la campagne électorale fédérale, le Parti vert rêve-t-il encore de former le prochain gouvernement? Pour Daniel Green, chef adjoint des verts et candidat dans Outremont, cette course politique ne doit avoir qu’un but: mettre sur pied un gouvernement capable de s’attaquer à la crise climatique.

À la victoire de Donald Trump, l’expression coite des analystes et des experts devant le décalage entre leurs prédictions et le résultat des élections était mémorable. Que les statistiques ne correspondissent plus au subconscient du peuple ou que les irrégularités faisant l’objet d’enquête aient été ignorées dans l’analyse démontre que la démocratie est en mutation.

Alors que le gouvernement Trudeau vient d’annoncer qu’il entend racheter l’oléoduc Trans Mountain afin que son projet d’expansion puisse aller de l’avant, le Détecteur de rumeurs en profite pour revenir sur cinq des principaux enjeux soulevés par ce projet et qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification des faits en règle.

Pendant que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, autorise la pétrolière BP à forer des puits au large de la Nouvelle-Écosse au moment où une résistance contre l’installation d’un oléoduc a lieu en Colombie-Britannique, les glaciers en Arctique continuent de fondre.

C’est sous la bannière de l’économie protectionniste que Donald Trump relance les deux projets de pipeline Keystone XL et Dakota Access. Même si ces projets restent grandement controversés, le nouveau président américain promet richesse et emplois au peuple américain au détriment de la protection de l’environnement.

Donald Trump promet des réductions d’impôts pour les ménages et les entreprises, un gel des réglementations fédérales et la relance du projet controversé d’oléoduc Keystone XL s’il est élu président des États-Unis le 8 novembre.

Après la bataille politique, la bataille judiciaire: l’entreprise albertaine TransCanada, déboutée aux États-Unis après quasiment une décennie de démarches visant à faire approuver le projet d’oléoduc Keystone XL, se tournera vers les tribunaux afin de contrer la décision négative rendue l’an dernier par l’administration Obama.