Navigation : Nouvelle adresse

On apprécie les livres mettant en lumière des réalités différentes de la nôtre, et c’est exactement le cas de La fin du commencement, une bande dessinée qui dépeint le Liban des années 1980, tout en nous faisant découvrir le Québec sous un angle différent, à travers le regard d’un immigrant homosexuel.

Pour sa toute première bande dessinée, l’auteure et illustratrice québécoise Mireille St-Pierre a choisi de se livrer sur un ton très personnel, en abordant sa propre expérience de deuil périnatal dans La brume.