Navigation : nouveau coronavirus

En Europe, un sondage suggère que plus de la moitié de la population se sent « fatiguée » et « démotivée » face à la résurgence de la Covid. Aux États-Unis, la résurgence est telle que certains en parlent déjà comme d’une troisième vague.

Des milliers de scientifiques et d’experts de la santé auraient signé la « Déclaration de Great Barrington » (du nom de la ville du Massachusetts où elle a été rédigée le 4 octobre) qui dénonce le confinement et prône un retour aux activités « normales ». Que penser de cette position? Le Détecteur de rumeurs a vérifié.

Une poignée de compagnies d’élevage seraient responsables d’avoir volontairement allumé des feux en Amazonie, la plus grande forêt tropicale du monde, pour ensuite récupérer les terres pour y installer des fermes, affirme un nouveau rapport de l’organisation environnementale Mighty Earth. 

Le nombre de cas de COVID-19 au Québec ne cesse d’augmenter depuis la fin août, au point où le directeur de la santé publique a déclaré, le 21 septembre, que nous étions entrés dans la 2e vague. Pourtant, les courbes des décès et des hospitalisations, elles, n’augmentent pas. Est-ce une question de temps, s’est demandé le Détecteur de rumeurs.

À la liste des supposés traitements miracles contre le coronavirus s’est récemment ajouté, aux États-Unis, un extrait de plante, l’oléandre. Quels sont les indices qui permettent de douter qu’on puisse d’emblée sauter aux conclusions?

Traiter les personnes atteintes de la COVID-19 avec le plasma sanguin des personnes qui ont guéri est-il la solution? Pour l’instant, l’état de la recherche ne permet pas de l’affirmer avec certitude, contrairement à ce qu’on a pu entendre depuis la fin-août.

Le stress émotionnel, l’anxiété économique, l’inactivité physique et la distanciation physique; le confinement des sociétés pour combattre la COVID-19 crée une insécurité psychosociale qui mène à l’obésité, affirment trois chercheurs danois. Des contre-mesures sont nécessaires pour que le public reste en santé, tout en étant protégé contre le nouveau coronavirus, disent-ils.